Chretien, au service des pros et des particuliers Chrétien Matériaux, Matériaux de construction, Aménagement extérieur, Menuiserie, Carrelage, Salle de Bains, Cuisine, Bricolage, Chauffage

Economies d'énergie

Chrétien vous aide à réaliser des économies d'énergie...

Economies d'énergie

« Chrétien vous aide à réduire vos factures de chauffage »


L’enseigne Chrétien vous accompagne dans vos travaux de rénovation et de construction de bâtiments économes en énergie. Découvrez ci-dessous l’essentiel de la règlementation en vigueur et de ce qu’il faut savoir pour réaliser des économies d’énergie et n’hésitez pas à faire part à nos équipes de vos projets sur lesquels nous vous accompagnerons.

Les déperditions d’énergie :

déperditions d'énergie

NOUVEAU! Le Crédit d'impôt transition énergétique (CITE)


LE CIDD a évolué en Septembre 2014 pour devenir le Crédit d'impôt transition énergétique.

Qu’est-ce que le CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique) ?  

• Il s'agit d'une aide financière pour les propriétaires occupants et locataires qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale. 
• Il permet de déduire des impôts 30% des dépenses d’équipement et/ou de main d'œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique (montant de dépenses éligibles, plafonné à 8 000 euros par personne et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge), et ce dès la première opération.
• La démarche administrative à suivre est très simple : il suffit de remplir une ligne sur sa déclaration d'impôt et de conserver soigneusement la facture de l'entreprise ayant fourni les matériaux et équipements et réalisé les travaux. Les usagers qui souscrivent leur déclaration par Internet sont dispensés de l'envoi de la facture. Ils doivent être en mesure de la fournir sur demande de l'administration.
• Ce plafond s'apprécie sur une période de cinq années consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2015. 

*Sous réserve du vote du projet de loi de finances pour 2015 qui devrait intégrer ces dispositions de manière rétroactive pour les travaux réalisés depuis le 1er Septembre 2014, à partir du 1er septembre 2014 le CIDD évolue pour devenir le CITE 

Conditions d'obtention du crédit d'impôt :  

• Primes accordées aux propriétaires occupants et locataires (résidence principale) Jusqu’au 31 Décembre 2014, réalisation des travaux par une entreprise ou professionnel et à partir du 1er Janvier 2015, entreprise ou professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) 
• Respect des coefficients techniques des produits utilisés pour les travaux éligibles (voir travaux éligibles et critères de résistance thermique à respecter ci-après)
• Non soumis aux conditions de ressources
• Dès la première opération

Caractéristiques techniques requises :(pour la menuiserie et l'isolation)  
Caractéristiques techniques CITE

Bénéficiez des Certificats d’Economies d’Energie !


La démarche :


En réalisant des travaux de rénovation permettant des économies d’énergie (voir critères d’éligibilité ci-dessous), vous êtes éligibles aux Certificats d’Economies d’Energie et Chrétien vous fait bénéficier de primes afin de récupérer jusqu’à 100% de la valeur d’achat de votre produit !

Les conditions d'obtention :


Votre maison a plus de 2 ans

Vous faites réaliser vos travaux par un professionnel notamment grâce à notre réseau d’artisans partenaire ou notre service pose

Les produits utilisés doivent :
Etre labélisés : ACERMI pour les isolants, ACOTHERM pour les fenêtres
Respecter des critères de performance :
• Isolation de combles ou toitures : R ≥ 5
• Isolation des murs : R ≥ 2,8
• Isolation d’un plancher : R ≥ 2,4
• Fenêtre ou porte-fenêtre : Uw ≤ 1,8

Les + Chrétien


• Nos équipes sont formées au dispositif et vous accompagnent dans votre démarche
• Nous vous reversons votre prime par chèque, sans obligation d’achat ultérieure !

La règlementation thermique : l’essentiel de ce qu’il faut savoir :

Elle s’applique à la construction des bâtiments neufs (RT 2005 en vigueur) et, depuis novembre 2007, à l’amélioration et à la rénovation des bâtiments existants, notamment les logements (RT dans l’existant).
Cette règlementation implique des actions concrètes pour diminuer la consommation en énergie :
Une bonne isolation : la résistance thermique doit être la plus élevée possible pour diminuer la consommation en énergie.
Le traitement des ponts thermiques : il s’agit d’éviter au maximum les déperditions d’énergie.
L’étanchéité du bâtiment : la perméabilité doit être strictement inférieure à 0,6 m3/h.m2 en maison individuelle.
La ventilation afin d’avoir un air sain dans le bâtiment.
Les énergies nouvelles afin de consommer moins d’énergie grâce aux énergies renouvelables.
Gestion de la bioclimatique : il doit y avoir une concordance entre le climat, le comportement des habitants et l’habitat.

1ère étape : Faites réaliser l’état des lieux de votre logement : le DPE :

Découvrez ci dessous les information essentielles en ce qui concerne le Diagnostic de Performance Energétique (DPE):

But : Il renseigne sur les performances énergétiques d’un bâtiment ou d’un logement. Il évalue pour ce faire deux aspects du logement concerné : sa consommation d’énergie et son niveau d’émission de gaz à effet de serre.

Contenu : Il caractérise précisément le logement ou le bâtiment (surface, orientations, matériaux, murs, fenêtres…) et ses équipements de chauffage, de ventilation, de production d’eau chaude sanitaire et de refroidissement. Il indique selon les cas soit la quantité d’énergie effectivement consommée (se fondant sur les factures), soit la consommation d’énergie standardisée du bâtiment ou du logement.

Sa lecture : 2 étiquettes rendent le DPE aisément compréhensible :

• L’étiquette énergie
Etiquette Energie

• L’étiquette climat
Etiquette climat
Le DPE ne peut toutefois pas déterminer les consommations réelles du bâtiment qui dépendent de l’usage et des températures de chauffage. Il permet cependant une comparaison objective des logements ou des bâtiments.

Les recommandations :
Elles accompagnent le DPE et indiquent les marches à suivre les plus efficaces dans l’optique d’économiser de l’énergie (conseils, recommandations de travaux). Les travaux conseillés ne sont pas obligatoires, le DPE ayant pour but de sensibiliser sur la consommation d’énergie et d’inciter à la réduire.

Règlementation :
• Le DPE est obligatoire lors de la vente d’un logement ou d’un bâtiment depuis le 1er novembre 2006, lors de la signature d’un contrat de location d’un logement ou bâtiment d’habitation depuis le 1er juillet 2007 et pour les bâtiments neufs dont le permis de construire a été déposé après le 1er juillet 2007.
• Le DPE s’intègre dans le dossier de diagnostic technique depuis le 1er Novembre 2007 et doit être tenu à disposition de tout candidat acquéreur ou locataire d’un logement ou d’un bâtiment dès sa mise en vente ou en location.
• Il est obligatoire de l’afficher depuis le 2 Janvier 2008 dans certains bâtiments publics.
• Il est valable 10 ans (sauf cas particuliers).
• Il est établi par un professionnel indépendant satisfaisant à des critères de compétence et ayant souscrit une assurance, ce professionnel doit être obligatoirement certifié pour la réalisation du DPE.

• Dans les faits :
Selon l’agence nationale de l’habitat (http://www.anah.fr), 7 millions de logements en France sont énergivores avec 4,7 millions de logements classés «G» et 2,8 millions classés «F».
La consommation moyenne des logements en France se situe aux alentours des 240 kWh/m2, ce qui correspondrait à l’étiquette énergétique «E».

2ème étape : Venez en magasin avec vos préconisations :

Selon l’Ademe, un ménage français consacre en moyenne 1600€ par an à l’énergie domestique. C’est donc fort logiquement que 80% de ces foyers souhaitent réduire ces dépenses.
Dans bien des cas, des travaux d’isolation, l’installation de double vitrage et d’un système de ventilation efficace permettent d’améliorer de manière substantielle la classe énergétique de votre logement.

Exemple :

Situation : Prenons l’exemple d’une maison construite avant 1974, non isolée et sans double vitrage. Sa surface est de 115 m2 sur 2 niveaux avec des combles et elle est équipée d’un chauffage au fioul et d’un
chauffe-eau électrique assez anciens. Ce logement énergivore classé G coûte à son propriétaire plus de 3000€ par an.

équipe chretienNos recommandations :
• Nous conseillerions à notre client de procéder au minimum à l’isolation de sa toiture, ce qui ferait passer la classification de son logement de G à F et réduirait ses dépenses de 500€ par an.

• Pour aller plus loin, nous lui conseillerions d’isoler également ses murs ainsi que d’installer une VMC. Ces travaux feraient passer la classification de son logement de F à D et notre client dépenserait désormais moins de 1000€ par an pour son chauffage soit des dépenses divisées par 3 par rapport à celles de son logement initial.

En tant qu’experts en matériaux de construction, de rénovation et d’aménagement de la maison, Chrétien vous accompagne dans vos démarches en vue de réaliser des économies d’énergie. Il vous suffira de présenter les recommandations de votre DPE à notre vendeur-conseil et celui-ci vous accompagnera dans votre projet de rénovation de votre logement grâce à des produits adaptés qui vous permettront de réaliser des économies d’énergie réelles.

Le + Chrétien :

Profitez pour le remplacement de vos menuiseries de notre service de pose dédié!

3ème étape : Profitez d’aides pour la réalisation de vos travaux :

• Les aides gouvernementales :
• Prêt à taux zéro + : www.ptz-plus.gouv.
• Crédit d’impôt : www.impots.gouv.
• Eco PTZ : www.ademe.fr.
• TVA à 7% : www.impots.gouv.

• Liens Utiles :
www.rt-batiment.fr.
www.ademe.fr.

Plus de technique pour les pros.

Découvrez ci-dessous les fiches techniques des produits que nous proposons.

• Isolation:
Les économies d'énergie avec URSA

• Menuiserie:
Les économies d'énergie avec Bel'M
Chrétien Matériaux : Spécialiste régional des matériaux de construction